Une semaine pour découvrir Sarlat et ses environs

Sarlat est une « ville d’art et d’Histoire », ce qui indique que la cité médiévale est riche en termes de patrimoine architectural et d’urbanisme et surtout que ce patrimoine est parfaitement valorisé – en témoigne notamment la bonne conservation des nombreux châteaux, manoirs ou édifices religieux (Manoir de Gisson, Maison de la Boétie, cathédrale Saint-Sacerdos, etc.) Parmi les deux millions de visiteurs annuels, la plupart choisissent de visiter en priorité les joyaux architecturaux situés dans le centre historique de Sarlat. Cela ne les empêche pas d’organiser une visite guidée ou une sortie en excursion pour découvrir les sites ou monuments dans les environs de la cité médiévale. Le séjour est notamment parfait pour grimper sur les hauteurs des villages médiévaux bâtis dans les rochers, visiter les édifices religieux ou les châteaux qui font la renommée de la Vallée de Dordogne…

Sarlat fait partie des « Plus Beaux Détours de France »

Le centre-ville est un lieu incontournable lors d’un séjour à Sarlat ou dans le Périgord Noir – il n’est au demeurant pas rare qu’un restaurant ou un hôtel Sarlat-la-Canéda soit situé dans ce secteur ou dans les environs immédiats, à tout le moins. Plus largement la cité est un livre d’Histoire à ciel ouvert. La visite des différents sites ou monuments dont elle regorge est un moyen intéressant de faire un bond dans le passé, de mieux comprendre la vie à Sarlat depuis le Moyen-Âge. Qui plus est, la capitale du Périgord Noir compte pas moins de soixante-six monuments classés (le couvent de l’Ordre de Notre-Dame, l’ancienne église Sainte-Marie, l’ancienne cathédrale Saint-Sacerdos, la chapelle des Pénitents blancs, la chapelle des Pénitents bleus…), sans compter les monuments inscrits (l’ancienne chapelle des Dames-de-la-Foi, l’ancien Hôtel-Dieu, l’ancien Hôtel de Génis, la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Encontre, le château de Campagnac, etc.)

Visiter Sarlat, et en particulier son centre historique, est également l’occasion de s’imprégner, le mercredi ou le samedi, de l’emblématique marché situé place de la Liberté. Tout autour, de nombreux restaurants proposent différents plats, en prenant soin de mettre à l’honneur les produits du terroir. Les visiteurs se pressent également dans la cité médiévale pour assister aux différents événements culturels comme la « Fest’oie », la fête de la noix, la fête des truffes, les journées du terroir, le festival des jeux du théâtre, et bien d’autres encore. Plus largement, l’ambiance du marché et des fêtes locales, en plus de la qualité de l’hébergement et de l’accueil ou encore de la valorisation du patrimoine, font partie des principales caractéristiques qui justifient que Sarlat fasse partie des « Plus Beaux Détours de France ».

Les sites ou monuments à découvrir autour de Sarlat

Sarlat est un point de départ pratique pour découvrir notamment les villages pittoresques situés dans la Vallée de Dordogne. Nombreux sont les visiteurs qui prennent le temps d’organiser une sortie en excursion ou une randonnée en direction de Rocamadour ou la « cité sacrée », autrefois haut lieu de la Chrétienneté et aujourd’hui classé « Grand Site de Midi-Pyrénées ».

Les visiteurs se laissent également subjuguer par les bourgs qui font partie des « plus beaux villages de France ». C’est le cas de La Roque-Gageac, une cité qui, à l’instar de Rocamadour, est bâtie dans le rocher. Sa situation en hauteur en fait un point d’observation parfait pour admirer la Dordogne en contrebas. Les petites rues au pied de la falaise sur laquelle se dresse le village permettent de le rejoindre sans grandes difficultés. Une fois dans les murs de la cité, on découvre notamment les petits maisons aux façades blanches ocres ou encore, à côté de l’église, un jardin exotique dans lequel poussent palmiers, bananiers, agaves, cactus. On ne rate pas non plus le Manoir de Tarde, une bâtisse datant de la Renaissance qui se dresse majestueusement dans le centre du village.

D’autres préfèreront peut-être Beynac, faisant, lui aussi, partie des « plus beaux villages de France ». Le rocher dans lequel cette cité pittoresque est construite est percé de cavernes, ce qui vient apporter une touche d’originalité au paysage. Comme de nombreuses autres cités du Périgord, Beynac était pendant la Guerre de Cent Ans une place forte. Le passé militaire du village (et de la région) est aujourd’hui incarné par un château fort, stratégiquement situé sur les hauteurs de Beynac. De nos jours, l’édifice militaire d’antan est un des points d’observation panoramique les plus prisés, d’où les visiteurs peuvent notamment suivre les virages de la Dordogne. La forteresse de Beynac aura survécu à l’épreuve du temps et en particulier aux rivalités meurtrières entre partisans du roi de France (les « Seigneurs de la forteresse) et ceux du roi d’Angleterre (les « Seigneurs du Château de Castelnaud »).

Bien d’autres villages sont à découvrir dans les alentours de Sarlat, tels que Calès, Carennac, Collonges-la-Rouge, Curemonte ou Cuzance. La Dordogne compte par ailleurs un grand nombre de monuments historiques, dont des édifices mais surtout des châteaux forts : château des Milandes, château de Castelnaud, château de Puymartin, château de Campagnac-l’Evêque, etc.